Interventions

« Quel est l’intérêt de l’entreprise ? » – Discussion Projet de loi PACTE au Sénat le 05/02/2019

Discussion ce mardi 5 février 2019 des amendements sur la 𝗽𝗿𝗶𝘃𝗮𝘁𝗶𝘀𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱’𝗔𝗲́𝗿𝗼𝗽𝗼𝗿𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗣𝗮𝗿𝗶𝘀 dans le cadre du projet de loi Pacte au Sénat.

Philippe Dominati a pris la parole a demandé « 𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝗹’𝗶𝗻𝘁𝗲́𝗿𝗲̂𝘁 𝗱𝗲 𝗹’𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗽𝗿𝗶𝘀𝗲 ? Aucun client, aucun des acteurs sociaux, personne ne veut la privatisation de l’entreprise (…) Il s’agit d’un dossier politique (…) Je ne voterai pas la privatisation »

Retrouvez l’intégralité de l’intervention en hémicycle de Philippe Dominati en vidéo.

Intervention de Philippe Dominati lors du débat sur les mobilités du futur.

Débat sur les mobilités du futur au Sénat, ce mardi 15 janvier 2019, en présence de Madame la Ministre des transports. Je suis notamment intervenu au sujet du Grand Paris express et de la société du Grand Paris.

Je m’interroge, au moment où Gouvernement veut vendre les infrastructures de transport, ne serait-il pas judicieux d’affecter la recette de la privatisation d’Aéroport de Paris, si elle a lieu, à la société du Grand Paris ?

Retrouvez la vidéo de mon intervention ⤵️⤵️⤵️

Intervention de Philippe Dominati lors du débat sur les mobilités au Sénat le 15 janvier 2019

Audition du Ministre de l’économie et des finances par la Commission spéciale sur la loi PACTE du 12 décembre 2018

La Commission spéciale sur le projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) a auditionné Bruno Le Maire, Ministre de l’économie et des finances le 12 décembre 2018. 

Retour sur  l’intervention de Philippe Dominati lors de l’audition de Bruno Le Maire, Ministre de l’économie et des finances par la Commission spéciale pour la loi PACTE cette semaine au Sénat.

Bien qu’étant un partisan de l’économie libérale, Philippe Dominati a fait part au Ministre de l’économie et des finances son doute concernant la privatisation de l’Aéroport de Paris.

D’abord beaucoup de Pays ne se dessaisissent pas de leurs aéroports, pour des raisons de souveraineté stratégique.

Ensuite, cet actif est plus rentable que le prix demandé par l’Etat puisque l’argument principal semble être le faible rendement du dividende, alors que l’action a doublée en deux ans.

Toutes les études démontrent que le trafic aérien va augmenter en Europe au cours des deux prochaines décennies.

Enfin, si néanmoins, cet actif devait être privatisé, je souhaite que la recette soit affectée au Grand Paris puisque l’Etat a laissé dériver ce projet de plus de 20 milliards, il n’y a aucune raison que ce trou soit comblé uniquement par l’impôt des entreprises franciliennes.

Philippe Dominati aura l’occasion d’intervenir sur ce sujet lors du débat de la loi PACTE au mois de janvier.

L’intégralité de l’audition : ici 

Intervention de Philippe Dominati  ⤵️